ATE

ATE Accompagnateur de Tourisme Equestre

Qualification professionnelle de la Fédération Française d’équitation de niveau 4. Le titre d’Accompagnateur de Tourisme Équestre (ATE) est inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles et permet d’exercer contre rémunération.
L’Accompagnateur de Tourisme Equestre certifie la capacité à préparer et à conduire promenades et randonnées équestres en autonomie sur des itinéraires identifiés et en sécurité.

!!! Prochaine formation ATE commence le 22 fevrier 2022 qu 28 juin 2022!!!
Renseignements et inscription auprès d’Isabelle Meyer

> COMPÉTENCES
__________________________________________________

Le titre d’Accompagnateur de Tourisme Équestre permet de :

  •  Accompagner en autonomie des cavaliers lors de promenades ou randonnées de un à plusieurs jours sur des itinéraires identifiés et entre des relais d’étapes connus en assurant la sécurité des pratiquants, des tiers et des équidés,
  •  Transmettre les bases de l’équitation de tourisme équestre pour permettre aux cavaliers de participer aux activités en sécurité et avec agrément,
  • Gérer et travailler la cavalerie afin de la maintenir en état, de la valoriser et de la sécuriser,
  •  Gérer les efforts, la locomotion et le mental des équidés pour le respect de leur intégrité,
  •  Assurer le choix et la maintenance du matériel (bourrellerie, matelotage),
  •  Participer à l’organisation et la promotion des activités de tourisme équestre, de sa structure ou de la structure qui vous emploie.

> CONTENUS DE FORMATION
__________________________________________________

La formation, s’articule autour de 6 modules :

Module 1 : Technique équestre.
Module 2 : Connaissance du cheval, soins, entretien, maréchalerie.
Module 3 : Encadrement des promenades et randonnées.
Module 4 : Connaissances générales.
Module 5 : Entretien des équipements.
Module 6 : Stage de mise en situation professionnelle.

Pour un devis ou plus d’informations vous pouvez contacter Isabelle Meyer. Formation éligible aux financements auprès des organismes, types : Pôle emploi, Fongecif, Conseil Régional, etc…

La formation s’adresse à tous publics – personnes issues d’un cursus de formation initiale ou s’inscrivant dans un processus de formation professionnelle continue – demandeurs d’emploi, projet de reconversion professionnelle, salarié(s)…) souhaitant :

  • S’orienter professionnellement vers l’encadrement des promenades et randonnées, en tant que salarié ou indépendant
  • Diriger une structure de tourisme équestre (installation ou reprise)
  • S’inscrire dans un parcours de professionnalisation progressif  (ATE + UC3 du BPJEPS)
  • Pratiquer une activité saisonnière ou complémentaire rémunératrice

Candidats à l’entrée en formation en situation de handicap

Lorsqu’un candidat à l’entrée en formation Accompagnateur de Tourisme Équestre est en situation de handicap et nécessite que l’on prévoie un ou des aménagements de situations certificatives, il doit faire une demande à la FFE.
Cette demande comporte au minimum un CV, une lettre de motivation pour son projet, un certificat médical décrivant la nature de son handicap et les aménagements nécessaires à prévoir. Le candidat peut y ajouter toute pièce qu’il jugerait utile.
La FFE statue sur cette demande. Elle refuse ou accorde le ou les aménagements demandés au regard de la sécurité du candidat, des pratiquants, des tiers et des équidés. Dans le cas où des aménagements seraient acceptés, ils seront portés sur le livret de formation et communiqués au jury lors de l’examen. La FFE peut refuser la délivrance du livret de formation si la sécurité du candidat, les équidés et des tiers ne peut être garantie dans le cadre de la formation. En dehors de cette procédure, le jury ne doit accorder aucun aménagement des situations certificatives.

Prérequis pour entrer en formation

Pour entrer en formation d’accompagnateur, le candidat doit être titulaire :

  • de l’attestation de réussite au test d’entrée en formation délivrée par la FFE en cours de validité. Cette attestation est valable pendant un an,
  • de la licence fédérale (FFE) en cours de validité

Conditions d’inscription

Pour se présenter au test d’entrée en formation ATE, le candidat doit fournir au centre de formation qui se chargera de son inscription, les documents suivants 15 jours avant la date de la session :

  • être titulaire d’une licence fédérale de compétition – LFC – en cours de validité,
  • avoir 18 ans révolus,
  • être titulaire au minimum du Galop 6 de Pleine Nature ou du Galop 6 de Cavalier ou du Degré 2 de Cavalier délivré par la FFE,
  • totaliser sept jours de randonnée minimum dont quatre journées consécutives minimum sans retour à la base de départ, attestés par un établissement adhérent à la FFE ou validés sur son carnet fédéral de randonnée ou être en possession du brevet fédéral de Randonneur de Bronze délivré avant le 1er août 2011 ou du brevet fédéral de Randonneur d’Argent délivré après le 1er août 2011
  • être détenteur : soit de l’attestation de suivi du stage de Prévention et Secours Civiques de niveau 1 / PSC1 ou d’un titre équivalent, le Brevet National de Secourisme, BNS, ou l’Attestation de Formation aux Premiers Secours, AFPS.
  • soit une copie recto-verso de sa carte SST

> SECTEUR D’ACTIVITE ET TYPE D’EMPLOI
__________________________________________________

Secteurs d’activités :

Les activités s’exercent dans le cadre d’associations ou d’entreprises relevant généralement du secteur agricole, certaines étant cependant rattachées au régime général.
La FFE recense 3283 établissements et associations équestres proposant des activités de Tourisme Equestre, soit plus d’un établissement sur trois.
La France est par ailleurs la première nation européenne de Tourisme Equestre.

Type d’emplois accessibles :

L’accompagnateur de tourisme équestre est un professionnel exerçant en qualité de salarié ou de dirigeant, dans des entreprises de type agricole, sportif ou commercial. Plusieurs statuts sont possibles :
-Salarié à durée indéterminée, à temps plein ou temps partiel : consommateur de loisirs (week-end, vacances scolaires…).
-Salarié travailleur occasionnel : embauché à durée déterminée pour une saison correspondant à une activité précise (vacances scolaires, saison estivale…),
-Dirigeant de structure : Les conditions et limites d’exercice accordées à l’ATE leur permettent d’exercer leur activité en toute autonomie.
-Activité complémentaire : Compte tenu de la saisonnalité de l’activité, le métier d’accompagnateur de tourisme équestre peut venir compléter une activité principale agricole et/ou touristique.

​Informations sur la site officiel de la Fédération Française d’Equitation: ACCOMPAGNATEUR DE TOURISME ÉQUESTRE – ATE – Les métiers de l’équitation (ffe.com)